Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Jean-François Rault et Bordeaux-Paris16 octobre 2018  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Coll. P. Weecxsteen

Coups de Pédales

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2018

     Classement UCI

     Calendrier 2018

     Coupe France 2018

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

Liens cyclistes

L'actualité

Ajouter aux favoris

Jean François Rault, le dernier vainqueur de Bordeaux-Paris

Jean François Rault a remporté le dernier Bordeaux-Paris, le "Derby de la Route", en 1988. Il revient sur cette dernière édition d'une épreuve qu'il ne faut pas oublier.

Par Dominique Turgis

Avant d'être directeur sportif de l'équipe amateur Côtes d'Armor-Maître Jacques, Jean François Rault a été coureur. Rapide au sprint, il a porté le maillot vert du Tour, gagné plusieurs étapes du Tour de Suède. Mais son chef d'œuvre, c'est sa victoire dans Bordeaux-Paris, en 1988.

Impressioné par les récits des anciens

Jeune professionnel en 1981, Jean François Rault a pu approcher dans le peloton des spécialistes de Bordeaux Paris comme Hermann Van Springel (sept victoires).
Avant de participer, il a vu ses différents coéquipiers en préparation pour le marathon de la route, repartir après les arrivées d'étapes, histoire de rallonger la distance. "Ils nous parlaient de leurs coups de buis et des fringales qu'ils prenaient." Le Costarmoricain n'a jamais participé à la version "derrière entraîneur" "mais je pense que je m'y serai bien adapté."

Au pied levé

Jean François Rault participe à son premier Derby de la route en 1987, au pied levé. "Mon directeur sportif chez RMO, Bernard Thévenet, m'a demandé de participer pour aider Bernard Vallet (NDLR : Vallet a d'ailleurs gagné cette année-là). Je n'ai pas eu le temps d'avoir peur de la distance (600 km). Mon rôle était de l'abriter jusqu'au lever du jour. J'étais parti pour faire 200-300 bornes. Mais les heures avançaient et je me sentais de mieux en mieux. Je me suis finalement classé huitième."
Depuis 1986, la course se dispute sans entraîneur. Elle est aussi ouverte aux amateurs. Jean François Rault fait connaissance à cette occasion avec la course en pleine nuit. "Ce qui est particulier, ce sont les ombres qui s'entremêlent avec les lampes des coureurs et les feux de route des suiveurs."

"A la fin, je volais"

Sa bonne course de 1987 donne confiance à Jean François Rault pour 1988. "Je me suis préparé spécialement." Pourtant, ça s'annonce mal. Le lever du jour est difficile. Deux amateurs animent la course, Eric Linder et Philippe Quintin. Ces deux-là revus, Jean François Rault accroche le bon wagon. "J'avais toujours un coup de retard mais j'ai réussi à aller dans le premier groupe. Il y avait beaucoup d'attaques mais il y avait toujours quelqu'un qui ramenait tout le monde. Je me suis dit : Tu attaques une fois et tu mets tout" dit il avec encore une étincelle dans les yeux, la même qui a dû allumer la mèche de sa mine. Une attaque sans se retourner, "pour ne pas faire croire aux autres que je doutais." Le trou est fait, les poursuivants se regardent. L'arrivée et l'euphorie de la victoire approchent. "Dans le dernier faux-plat à Fontenay sous Bois (lieu d'arrivée) j'étais à 50 à l'heure. Je volais!"
Le coureur RMO peut lever les deux bras, il enlève haut la main la 85ème édition de Bordeaux-Paris. Une édition dont il aura beaucoup plus de mal à récupérer que la précédente, la faute sans doute à une préparation plus importante.
La course elle-même ne se relèvera pas. Cette édition reste la dernière. Un regret pour son ultime vainqueur car "c'est une épreuve atypique qui a participé à la construction de l'histoire cycliste."

Photo : Jean François Rault transmet aujourd'hui son expérience aux jeunes de Côtes d'Armor-Maître Jacques.
Crédit : Dominique Turgis

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le Derby de la Route, le magazine Coups de Pédales a sorti un hors série dédié à l'épreuve (www.coups-de-pedales.be)


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 1/02/2013 à 19:06

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2018 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126