Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Le Tour de France et d'Europe14 decembre 2018  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Coll. P. Weecxsteen

Coups de Pédales

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2018

     Classement UCI

     Calendrier 2018

     Coupe France 2018

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

Liens cyclistes

L'actualité

Ajouter aux favoris

Le Tour de France et d'Europe

Vous ne le savez peut-être pas, mais le titre officiel du Tour de France est "Tour de France et d'Europe" depuis… 1956 ! Retour sur une fusion oubliée entre le Tour de France et le Tour d'Europe.

Par Sandrine Viollet *

"Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Europe Occidentale est en quête d'unité, sur un plan politique surtout. En effet, les pays qui la composent veulent répondre à la menace, réelle ou supposée, représentée par la satellisation de l'Europe de l'Est par l'Union Soviétique. Ainsi, au printemps 1951, les six pays dits de la "Petite Europe", c'est-à-dire la France, la RFA, l'Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas signent le Traité de Paris créant ainsi la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier et dès 1957 se crée un "Marché Commun". Dans ce nouveau contexte de coopération européenne, le sport, et plus particulièrement le Tour de France, vont suivre cette tendance à l'ouverture des frontières. A tel point que certains observateurs ont vu l'avenir du Tour de France rapidement évoluer vers un Tour d'Europe Occidentale. Cependant, cette évolution, que l'on pourrait croire naturelle, s'est en fait développée aussi parce qu'en 1954, il se crée réellement un Tour d'Europe Occidentale, indépendamment du Tour de France et du Giro d'Italia.

LE TOUR DE FRANCE REFUSE D'ETRE CONCURRENCE

En 1954, l'idée d'un véritable Tour d'Europe Occidentale se concrétise. Jean Leulliot, directeur de l'hebdomadaire Route et Piste, crée le Tour d'Europe avec départ de Paris et arrivée à Strasbourg et des passages en Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche, Italie et en Suisse. Cette épreuve, se déroulant fin septembre sur treize étapes, bénéficie de l'appui du Président du conseil, Guy Mollet. Or, cette même année, le Tour de France va s'élancer pour la première fois en dehors de ses frontières françaises, avec un départ à Amsterdam. Quelles en sont les raisons ? "Les organisateurs du Tour prétendent qu'il ont voulu rendre hommage à la performance des coureurs hollandais l'an dernier [...] Il y a peut-être d'autres raisons que ne donnent pas les organisateurs. Ainsi le premier Tour d'Europe aura lieu en septembre. M. Goddet, que cette nouvelle épreuve ne réjouit pas, a voulu en décourager les supporters en "élargissant" son propre Tour." De son côté, la ville d'Amsterdam est très heureuse d'accueillir le départ du Tour de France, et cela provoque même quelques bouleversements sociologiques dans le pays. Comment la Hollande se prépare au départ du Tour ? Il suffira que je vous révèle un événement - qui vous paraîtra sans doute très anodin - pour que vous mesuriez exactement ce que représente, pour les Hollandais, le choix d'Amsterdam comme théâtre de la cérémonie de jeudi. Mon interlocuteur, membre du comité d'organisation, marque un temps d'arrêt, et ayant ménagé son effet, reprend en martelant sa phrase: "La nuit prochaine, tous les cafés seront ouverts jusqu'à l'aube... Vous souriez ? C'est pourtant la première fois dans l'histoire de la Hollande que pareil fait se produira. Même pour les fêtes du couronnement, nous n'avons pas envisagé une telle licence".

LE TOUR D'EUROPE EST UN ECHEC

Deux mois plus tard, le Tour d'Europe ne rencontre pas le succès escompté. L'épreuve est boudée par les principaux champions et les pressions sont importantes car cette nouvelle épreuve représente une menace pour les autres organisateurs de grands Tours. Mis en difficulté dès sa première édition, le Tour d'Europe est d'ailleurs rapidement racheté conjointement par L'Equipe, le Parisien-Libéré, La Gazzetta dello Sport, et Les Sports de Bruxelles, soit par les journaux organisateurs des principales courses cyclistes du calendrier. L'alerte avait été chaude... Après 1956, le Tour d'Europe ne sera plus organisé. Sans le Tour d'Europe, les appellations des épreuves changent, bien qu'elles ne soient jamais utilisées sous cette forme à l'avenir : le Tour de France devient ainsi officiellement le "Tour de France et d'Europe", même chose pour le Tour d'Italie. Dès lors, les deux plus grandes courses du calendrier pouvaient ouvertement franchir les frontières.

UNE APPELLATION SOUS SILENCE

Curieusement, l'appellation "Tour de France et d'Europe" n'est apparu que très rarement dans la presse. Pour notre part, nous ne l'avons trouvé cité que deux fois, et bien après les années 50. L'une lors d'une "banale" enquête réalisée par le journaliste Guy Sitruck pour L'Equipe, dans son édition du 2 juillet 1977: "Le titre officiel du Tour de France est "Tour de France et d'Europe", les organisateurs s'étant approprié l'exclusivité du label "Tour d'Europe" après en avoir usé par deux fois conjointement avec La Gazzetta dello Sport", et l'autre au détour d'un article du Monde : "Demain, le Tour de France et d'Europe - c'est sa raison sociale - pourrait [...] prendre la dimension d'un Tour du Monde qui aurait lieu tous les 4 ans", Jacques Augendre, Le Monde, 4 juillet 1982.

* Sandrine Viollet a écrit le livre "Le Tour de France cycliste, 1903-2005", aux éditions L'Harmattan, collections Espaces et Temps du Sport.

Pour toutes informations et commander le livre : www.editions-harmattan.fr


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 1/02/2013 à 19:06

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2018 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126