Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
La statue d'André Leducq19 decembre 2018  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Coll. P. Weecxsteen

Coups de Pédales

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2018

     Classement UCI

     Calendrier 2018

     Coupe France 2018

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

Liens cyclistes

L'actualité

Ajouter aux favoris

     Au début de MdC, il y a eu une discussion sur le forum concernant une statue d'André Leducq, dont personne ne savait où elle se trouvait. La seule information dont on disposait sortait d'un site dont j'ai entre-temps perdu l'adresse; celui-ci mentionnait que la statue "se trouvait quelque part en Allemagne".

A partir de cette information, j'ai démarré une vaste opération de recherche. Après avoir contacté Jean Nelissen lors du dernier Tour de France, mes résultats ont porté fruit.

Pour info, Jean Nelissen est un journaliste néerlandais, éminence grise du cyclisme dans son pays et de l'histoire du Tour de France, auteur de l'ouvrage La Bible du Tour de France en langue néerlandaise.

Nous avons découvert que la statue était de la main du sculpteur allemand Arno Brecker (s'orthographie également Breker), le grand spécialiste de l'art nazi. Cela explique peut-être pourquoi il est actuellement si difficile de trouver des renseignements. La sculpture se trouve actuellement dans le jardin du Musée Arno Brecker, Niederrheinstrasse (sans numéro), à Düsseldorf en Allemagne.

Dans un dépliant, j'ai trouvé les informations, textes et photos repris à la page suivante. Les photos montrent incontestablement que Brecker s'est inspiré d'André Leducq, blessé lors de sa chute dans le Tour de France 1930. Dès lors, de nombreux connaisseurs appellent cette sculpture la "Sculpture de Leducq". Officiellement, elle porte le nom de "Der Verwundte" ou "Le Blessé".


DER VERWUNDETE (littéralement Le Blessé) est le cas typique d'une sculpture dont rien que le nom français qui lui a été donné - sa légende - constitue en soit une interprétation tendancieuse : "Le Guerrier Blessé".

Pourquoi Guerrier, on se le demande !
Rien dans l'œuvre, considérée en elle-même, ni dans son nom originel, qui n'évoque l'idée de guerre... Breker a voulu exprimer ici LA Blessure, dans son sens plus plus archétypique - on peut même aller jusqu'à supposer que cette blessure est d'ordre moral, puisque le corps de la statue ne laisse nulle part apparaître la moindre blessure physique. Rien, ici, de politique, d'idéologique, moins encore de nazi, mais la représentation plastique d'un état purement humain, hors du temps et de l'espace.









 
Photo d'André Leducq, parue dans la presse, blessée à la suite d'une chute sur le Tour de France 1930  

Article de Bruno Van Bastelaere - Remerciements



    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 25/11/2017 à 8:30

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2018 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126