Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Palmarès de Michel Descombin (Fra)14 decembre 2018  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Coll. P. Weecxsteen

Coups de Pédales

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2018

     Classement UCI

     Calendrier 2018

     Coupe France 2018

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

Liens cyclistes

L'actualité

Ajouter aux favoris



Michel DESCOMBIN
Né le 15 Juillet 1937 à Cersot (Saône-et-Loire)
Décédé le 26 Mars 2004

I. SA FAMILLE ET SES AMIS

    1) Sa famille
Michel est né le 15 juillet 1937 à Cersot (Saône et Loire). Il est le second de trois enfants. Ses parents étaient propriétaires d'une salle de débit de boissons plus communément appelé "bar" de nos jours. En 1965, il se marie à Saint-Germain du Plain avec Andrée Lavaux. Quelques années passent et en 1972 Cécile arrive au sein de la famille. Elle sera la joie de vivre du couple ainsi que la naissance, en 2001, de leur petite fille Célia. Michel adorait Célia, il jouait beaucoup avec elle comme il l'avait fait avec sa fille Cécile quelques années plus tôt. Il appréciait énormément son gendre Cédric et avait essayer de l'initier au vélo. Michel était aimé de toute sa famille en passant de sa belle-mère à ses neveux, petits neveux, belles-sœurs etc puis aussi de ses amis.

    2) Ses amis
Dans les années 50, Michel fait la connaissance des frères Cordier. Il gardera de très bons rapports avec Henri et, au fil des années, ils sont devenus comme des frères. Ils allaient en vacances d'été en famille, ils partaient faire du vélo ensemble. Depuis quelques années, Michel avait intégré un groupe d'amis, tous amoureux d'une même passion "le vélo". Cette bande de copains était composée d'anciens cyclistes professionnels comme Guy Million sans oublier, Jeannot, Henri et Jean-Marie. Ils faisaient souvent, tous ensemble, une sortie hebdomadaire en fin de semaine et aussi des courses comme l'Epervier, l'Ardéchoise, La Marmotte, Les 3 cols, Les Bosses du 13 Géant. Il régnait dans cette petite équipe une joie de vivre et surtout un amour du sport. Michel avait su se faire apprécier de beaucoup de monde et tous étaient présent pour l'accompagner à sa dernière demeure et lui dire au revoir : coureurs de L'UV chalonnais, l' UV Blanzy, autres coureurs, journalistes et toutes les personnes qui le connaissaient.


Michel Descombin (maillot blanc)
Jacky Chantelouve (3ème à partir de la droite)

II. SON TRAVAIL

    Michel a :
    - Travaillé comme ouvrier carrier à la Société des Marbres de Buxy
    - Tenu un "bistrot" à Genouilly de 1965 à 1976
    - Travaillé avec son épouse, coiffeuse de 1976 à 1980 à Saint-Germain du Plain
    - Eté buraliste pendant une dizaine d'années à Chalon-sur–Saône
    - Fini sa carrière comme agent immobilier à Chalon-sur-Saône
Michel a toujours été un homme actif qui n'aimait pas "ne rien faire". Depuis sa retraite en 1997, il partait en balade, faisait du bricolage (peinture, tapisserie), du jardinage et surtout du vélo.

III. L'ARMEE

    Michel est incorporé en septembre 1957 au Bataillon de Joinville. Il y retrouvera Roger Rivière. Une erreur, les faits muter en Algérie. (anecdote dans "Coups de Pédales" d'octobre 1996) en 1958. Il ne pourra pas s'entraîner mais cela ne l'empêchera pas d'avoir l'envie de continuer les compétitions. Lors de cette mutation en Algérie, il retrouvera : Rostollan, Novak, Mastrotto. Michel rentrera d'Algérie en 1959 où il reprendra les entraînements avec l'UVC.

IV. SA CARRIERE CYCLISTE

    1954/1955 : Il s'inscrit à l'UVC où il aura son premier vélo de course. L'année suivante, il passe rapidement en première catégorie avec six victoires en régional. Michel sera amateur durant ses deux années.
    1957 : Il participe à des courses régionales avec huit victoires à son actif dont le Championnat de Bourgogne à Tournus. Il court comme Indépendant.
    1960 : il retrouve la forme de 1957 et devient Indépendant. Il gagnera le Critérium de Saint-Vallier devant des pros.
    1961 : Pour cette saison, Michel signe avec l'UV Blanzy avec comme directeur sportif Louis Gauthier, ancien cycliste. Michel passe indépendant et remporte cinq victoires, il sera retenu comme remplaçant pour le Tour de l'Avenir.
    1962 : Il a quatre victoires dont le Championnat de Bourgogne des Indépendants à Genouilly en juin. Il participe à la Course de la Paix et termine cinquante cinquième au Classement Général.
    1963 : Il signe le 18 septembre un contrat avec l'Equipe Peugeot. Il remporte seize victoires dont le circuit du Cantal le 27 juin 63.
    1964/1965 : Il termine durant l'année 64 dans les trente premiers. Il se marie en 1965 et cette même année, il doit, sur ordre médical, abandonner la compétition.
    1990 : Suite à de nombreuses visites vers différents médecins, Michel trouve un professeur qui peut l'opérer du mal qui le faisait souffrir depuis 1965. Il s'agit de l'endofibrose qui lors d'un effort forme une boucle qui empêche la bonne circulation du sang dans la jambe. Cette maladie a coûté à Michel Descombin de ne jamais pouvoir disputer son rêve d'enfant, "LE TOUR DE FRANCE".

V. SON DECES

    Le 5 février 2004, en début d'après-midi, Michel part avec quelques amis faire une sortie cycliste. Lors du retour, ils décident de prendre une route différente que d'habitude afin de raccompagner, à mi-chemin, certains d'entre eux. A la fin, ils ne sont plus que trois et lors du relais, Michel va malencontreusement toucher la roue arrière de son collègue et faire une chute atroce sur la tête. Ce jour-là aucun d'eux n'avait mis le casque et Michel fut directement dans le coma. Il sera emmené aux urgences de Chalon-sur-Saône et transféré à l'Hôpital Général de Dijon où il restera jusqu'au 19 mars 2004. Au bout d'un mois et demi à Dijon il sera transféré à Chalon-sur-Saône pour une semaine jour pour jour. Suite à de nombreux soins, quelques opérations à Dijon, Michel n'a pas survécu à sa chute et nous a quitté à tout jamais le 26 mars 2004. Il n'est pas parti seul car sa famille, ses amis et tous ceux qui le connaissaient sont venus l'accompagner à sa dernière demeure.

VI. REMERCIEMENTS

    Tout d'abord, un grand merci à Thierry Luton et à Pierrot qui m'ont permis de vous raconter la vie de mon papa chéri sur le net. Mille mercis à Bernard Thévenet qui a rendu hommage à Michel lors du Critérium International le samedi 27 mars 2004. Merci à ma maman qui m'a donné des renseignements sur papa et surtout son album retraçant sa carrière. Merci à Jean, Jean-Marie, Henri et Guy qui étaient les meilleurs amis de Michel et qui soutiennent maman depuis son départ, ainsi que ma famille (oncles, tantes, cousins et cousines). Merci aussi à mon mari qui m'a laissé faire cette recherche difficile et longue sur son beau-père, merci à ma fille Célia qui parle souvent de son papy et enfin merci à tous les gens qui connaissaient mon papa adoré.

Mesdames, Messieurs les coureurs n'oubliez jamais que le port du casque n'est pas ESSENTIEL, mais :

OBLIGATOIRE ET PEUT VOUS SAUVER LA VIE.

Cécile, sa fille
Cédric, son gendre
Célia, sa petite fille adorée

VII. SON PALMARES

Débuts en compétition en 1954
Amateur jusqu'en 1955
Indépendant de 1956 à 1963
Professionnel en 1964

1954 - Amateur UV Chalon-sur-Saône
2ème du Prix de Fontaines
2ème du Prix de Palinges
3ème du Prix de Cuisery
Il a été classé dans les 15 premiers sur vingt épreuves disputées

1955 - Amateur UV Chalon-sur-Saône (4ème, 3ème et 2ème catégorie)
1er du G.P de Chalon-sur-Saône (3ème catégorie)
1er du G.P de Montchanin (3ème catégorie)
1er du G.P de Montceau-les-Mines (2ème catégorie)
1er du Prix de Sainte-Hélène (4ème catégorie)
1er du Prix de Tramayes (3ème catégorie)
2ème du Prix de Saint-Pierre de Varennes (3ème catégorie)
2ème du Prix Sauter à Montceau les Mines (3ème catégorie)
3ème à Digoin
3ème à Nuits-Saint-Georges
5ème du Prix du Café de la Bourse à Autun
8ème à Verdun-sur-le-Doubs
Il a été classé 31 fois dans les 15 premiers

1956 - Indépendant UV Chalon-sur-Saône
1er du G.P de Montchanin
1er du G.P de Chaintré
1er du Prix de l'Arbresle
1er du Prix de Prissé
1er du Prix de la Saint-Pierre à Epinac
1er du Prix de Gibles
3ème du Circuit de l'Est à Montceau-les-Mines le 10 mai
3ème du G.P Sives à Montceau-les-Mines
3ème à Verdun-sur-le-Doubs
4ème à Arnay-le-Duc
5ème à Blanzy
6èmeà Nuits-Saint-Georges
8ème du Circuit de Saône et Loire
12ème à Bagé-la-Ville
Il a été classé 47 fois dans les 15 premiers

1957 - Indépendant 1ère catégorie à l'UV Chalon-sur-Saône
Champion de Bourgogne des Indépendants à Tournus le 16 juin
1er du Prix d'ouverture de l'UVC le 10 mars
1er du Prix d'entraînement de l'UVC le 17 mars
1er du G.P Paul Chocque à Bourg en Bresse
- 1er de la 1ère étape le 21 avril


Michel Descombin échappé au cours de la
1ère étape du G.P Paul Chocque à Bourg-en-Bresse

1er du G.P de Montluçon
1er du Prix de Cuiseaux
1er du Prix d'Arnay-le-Duc
2ème du Prix du Creusot le 31 mars
2ème du G.P du Cuir à Dijon
3ème du Prix de Crèche-sur-Saône fin juillet
7ème du Challenge André Paquin à Chalon sur Saône
13ème du Critérium International de Chauffailles le 1er septembre
24ème du Championnat de France des Indépendants à Strasbourg le 13 juillet
Il a été classé 34 fois dans les 15 premiers
Incorporé au Bataillon de Joinville le 3 septembre
Affecté en Algérie en février 1958
Rentre d'Algérie fin décembre 1959

1958-1959
Service Militaire à partir de septembre 1957, ne court pas.

1960 - Indépendant HC à l'UVC
1er à Buxy le 1er août
1er à Ozolles le 28 août
1er du G.P de la Libération à Autun le 10 septembre
1er à Saint-Vallier le 3 octobre
7ème du Prix de Cuiseaux le 11 juillet
8ème du Prix Léon Daniel à Montluçon le 9 avril
Cette année là, Michel Descombin retrouve la forme de 1957 suite à 22 mois d'armée.

1961 - Indépendant UV Blanzy, Peugeot-BP
Pour cette saison, Michel descombin signe avec l'UV Blanzy, avec le "grand Louis" Gauthier, ancien cycliste. Il est indépendant HC à l'UV Blanzy
1er du Prix de Saint-Clément les Mâcon le 16 avril
1er du Prix de Varenne Saint-Sauveur le 29 mai
1er du Prix d'Arnay-le-Duc le 16 juillet
1er du Prix de Dijon le 6 août
1er du Prix de Trévoux le 28 août
2ème du G.P à Villefranche le 19 mars
2ème du Championnat de Bourgogne des amateurs indépendants le 26 juin
2ème du Prix des Commerçants à Romans
2ème du G.P du Froid Caladois
3ème du Prix Martini à Annecy le 27 mai
- 1er du G.P de la montagne
3ème du Circuit de l'Auxois le 15 août
9ème du G.P de Cours-la-Ville le 7 août
11ème de Annemasse-Bellegarde-Annemasse le 26 mars
11ème du Prix de La Lande à Montceau-les-Mines le 28 mai
11ème du Championnat de France des indépendants à Pau le 22 juillet
11ème du Prix de La Machine (Nièvre) le 16 août
11ème du G.P de Saint-Vallier le 2 octobre
12ème du Prix R. Moreau à Moulins (Allier) le 17 avril
12ème de la Route de France du 3 au 11 juin
- 11ème de Troyes-Bourbonne les Bains le 8 juin
- 11ème de Thann-Obernai le 11 juin
- 13ème de Provins-Troyes le 7 juin
- 17ème du contre-la-montre à Epinal le 9 juin
- 18ème de Bourbonne les Bains-Epinal le 9 juin
- 22ème de Epinal-Thann le 10 juin
- 23ème de Fontenay-Provins le 7 juin
Durant toute la course, Michel sera classé dans les 25 premiers à chaque étape.
13ème du Prix de la Gare de Dijon le 2 avril
14ème du Prix de la Ville de Mâcon le 14 juillet
30ème du G.P Paul Chocque à Bourg-en-Bresse les 22 et 23 avril
Retenu comme remplaçant pour le Tour de l’Avenir
Du 7 au 10 septembre 1961, il participe au Tour du Nord, sélectionné dans l'équipe professionnelle Peugeot.

1962 - Indépendant UV Blanzy, Peugeot-BP
Champion de Bourgogne des Indépendants à Genouilly
1er du Prix de Belfort le 11 mars


 Michel remporte le G.P de Belfort au Champ de Mars

1er du Prix de Villefranche-sur-Saône le 18 mars
1er du Championnat de Bourgogne des Indépendants à Genouilly le 24 juin
1er du Prix de Buxy le 30 juillet
1er du G.P du Froid Caladois
2ème du Prix Michel Darby à Dijon le 5 août
2ème du Prix d'Imphy (Nièvre) le 10 juin
Le 27 mai 1962, il est sélectionné dans l'équipe du Lyonnais du Tour du Roussillon :
3ème du Tour du Roussillon à 2" de l'Espagnol José Segu Soriano
- 3ème de la seconde étape (152 km)
4ème de Amnerasse-Bellegarde-Amnerasse le 25 mars
En avril 1962, Michel Descombin est sélectionné dans l'équipe de France pour la Course de la Paix.
55ème de la Course de la Paix
2 mai - 15ème de la 1ère étape, circuit de 130 km autour de Berlin-Est
3 mai - 101ème de la 2ème étape Berlin-Leipzig, 209 km (désigné pour ramener Paillier)
4 mai - 31ème 3ème étape Leipzig-Erfurt 192 km
5 mai - 35ème de la 4ème étape (a) Erfurt-Karl Mark Stadt 47 km ITT
6 mai - 24ème de la 4ème étape (b) 147 km
7 mai - 20ème de la 5ème étape Karl Mark Stadt-Karlovy Vary 123 km
8 mai - 60ème de la 6ème étape Karlovy Vary-Prague
9 mai - 12ème de la 7ème étape Pragues-Brno 220 km
10 mai - 61ème de la 8ème étape Brno-Gottwaldov 137 km
12 mai - 61ème de la 9ème étape Gottwaldov-Ostrawa 181 km
13 mai - 50ème de la 10ème étape Ostrawa-Opole 188 km
14 mai - 9ème de la 11ème étape Opole-Wroclaw 100 km TTT
15 mai - 69ème de la 12ème étape Wroclaw-Poznan 178 km
16 mai - 68ème de la 13ème étape Poznan-Bydgoszcz 140 km
17 mai - 76ème de la 14ème étape Bydgoszcz-Varsovie 250 km

1963 - Indépendant UV Blanzy, Peugeot-BP
1er du Prix du Creusot le 5 mai
1er du G.P Morey les 12 et 13 mai
1er du Tour du Roussillon du 23 au 26 mai
- 3ème de la 2ème étape
1er du G.P de la Municipalité d'Imphy le 2 juin
1er du G.P de Chalon-sur-Saône le 9 juin
1er du Prix de Ciry-le-Noble le 10 juin
1er du Prix de la Douvaine (Haute-Savoie) le 23 juin
1er du Circuit du Cantal le 27 juin
1er du G.P de Blanzy le 1er juillet
1er du Prix de Genouilly le 7 juillet
1er du G.P de Cuiseaux le 8 juillet
1er du Prix de Buxy le 29 juillet
1er du Prix de Chantenay Saint-Imbert le 2 septembre
2ème du Circuit du Morvan le 11 août
2ème du Prix Marcel Darby à Dijon le 29 septembre
3ème de la seconde étape du G.P de Valence le 22 avril
3ème du G.P Morey le 13 mai
3ème à Juliénas le 21 juillet
3ème du G.P de Charolles le 22 juillet
3ème à Balbigny le 12 août
4ème du G.P Léon Daniel le 31 mars
7ème du G.P de Thiers le 5 octobre
7ème d’Annemasse-Bellegarde-Annemasse
15ème du Championnat de France des Indépendants à Sancerre le 20 juillet
30ème du Circuit des Mines de Briey le 1er mai
Avec les Professionnels :
1er du Critérium de La Clayette le 14 juillet
1er du Critérium international de Sanvignes le 19 août
1er du G.P de Thizy (Rhône) le 9 septembre
8ème du Prix de Saint-Vallier
11ème de la Polymultipliée Lyonnaise à Limonest le 8 septembre
26ème du Tour du Luxembourg du 14 au 17 juillet
Bilan pour 1963 :
16 victoires dont deux épreuves à étapes
5 places de second
7 places de troisième
7 places de quatrième
2 places de cinquième
14 fois classé de la sixième à la quinzième place
Le 18 septembre 1963, Michel Descombin signe un contrat professionnel avec l'équipe Peugeot pour la saison 1964-1965

1964 - Professionnel Peugeot-BP
7ème du G.P de Lubersac
9ème de la Polymultipliée à Cenon
9ème du G.P d'Egletons
15ème du Critérium National à Revel (dossard n° 39)
- 13ème de l'étape en côte
- 23ème de l'étape contre-la-montre
- 26ème de l'étape en ligne
16ème du G.P de Monaco le 27 février
21ème du Championnat de France à Châteaulin le 23 août
30ème du Tour de Romandie du 7 au 10 mai
- 9ème de la 2ème étape
32ème du Circuit du Provençal
Abandon au Critérium du Dauphiné Libéré (6ème étape) (dossard n° 62)

1965
Forfait au Critérium National
Le 29 mai 1965, Michel Descombin se marie.
Bien que titulaire d'un contrat avec Peugeot-BP, Michel Descombin doit renoncer à la compétition de haut niveau à l'aube de la saison 1965 en raison de violentes douleurs à une jambe, causées par un problème à l'artère iliaque.

Voici quelques résultats de courses que Michel a effectué après sa carrière cycliste :

1984
La Marmotte dans l'Isère :
13ème de sa catégorie et 164ème au classement général

1987
La Marmotte dans l'Isère :
22ème de sa catégorie et 254ème au classement général

2000
La Marmotte dans l'Isère :
3ème de sa catégorie et 788ème au classement général

2002
L'Epervier Master :
4ème de sa catégorie et 153ème au classement général
Ventoux Master :
2ème de sa catégorie et 297ème au classement général

2003
Les bosses des 13 Géants à Marseille (160 km)
Classement général par catégorie -> 3ème du Club Champion


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 26/10/2018 à 10:07

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2018 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126