Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Palmarès d'Adolf Huschke (All)17 novembre 2018  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Coll. P. Weecxsteen

Coups de Pédales

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2018

     Classement UCI

     Calendrier 2018

     Coupe France 2018

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

Liens cyclistes

L'actualité

Ajouter aux favoris



Adolf HUSCHKE
né le 13 octobre 1891 à Berlin
décédé le 28 août 1923 à Oranienburg, suite aux blessures survenues pendant sa chute sur le "Rund um Berlin" du 26 août 1923.

1910 - professionnel
1er de Berlin-Baruth-Berlin (18 avril, première victoire)
1er de Berlin-Müncheberg (12 juin)
1er de Berlin-Jüterbog-Berlin (7 août)
1er de Berlin-Brandenburg-Berlin
2ème de Potsdam-Nowawes (10 avril, première course sur route)
3ème de Berlin-Luckenwalde-Berlin (8 mai)
13ème du Rund durch Spreegebiet (31 juillet - 1er de la catégorie B)
Participe au Meisterschaft von Berlin (5 juin - catégorie B)
Abandon dans Berlin-Cottbus-Berlin II (4 septembre)

1911 - professionnel
1er du Rund durchs Havelland (26 mars)
1er de Berlin-Leipzig-Berlin (16 avril)
1er de Berlin-Gransee-Berlin (23 avril)
1er de la Dauerfahrt durch das Herzogtum Oldenburg (16 juillet)
1er du Rund durch Mecklenburg (31 juillet)
1er du Rund um Berlin (27 août)
1er du Großer Märkischer Straßenpreis (3 septembre)
1er du Meisterschaft von Berlin (1er octobre)
1er du Rund um Köln (8 octobre)
2ème du Quer durch Deutschland (du 21 au 28 mai)
- 7ème de la 1ère étape Breslau-Dresden (21 mai)
- 1er de la 2ème étape Dresden-Erfurt (22 mai)
- 1er de la 3ème étape Erfurt-Nürnberg (23 mai)
- 6ème de la 4ème étape Nürnberg-Mannheim (24 mai)
- 9ème de la 5ème étape Mannheim-Bingen (26 mai)
- 10ème de la 6ème étape Köln-Aachen (28 mai)
- 3 jours leader du classement général
3ème du Straßenderby von Berlin (7 mai)
3ème du Rund ums Spreegebiet (du 17 au 18 juin - 558 km en ligne)
3ème du Rund um die Hainleite (13 août)
3ème du Ostdeutsches Straßenderby (10 septembre)
5ème de Berlin-Cottbus-Berlin (12 mars)
7ème du Rund durch Mitteldeutschland (17 septembre)

1912 et 1913 - ne roule pas, il reprend son métier de plombier

1914 - professionnel
1er du Rund um die Gletscher (5 juillet)
3ème de Berlin-Cottbus-Berlin (15 mars)
3ème du Großer Straßenpreis von Hannover (26 avril)
3ème de Nürnberg-München-Nürnberg (10 mai)
3ème du Rund um die Lausitz (14 juin)
3ème de Wien-Berlin (du 27 au 28 juin)
6ème du Rund durch Westdeutschland (13 avril)
7ème du Rund durch Sachsen (12 juillet)
Piste :
Abandon aux 6 jours de Berlin (Richard Weise, Sportpalast, du 4 au 10 mars)

de 1915 à 1919 - ne roule pas, service de guerre

1920 - professionnel
1er du Großer Straßenpreis von Hannover (30 mai)
1er du Meisterschaft von Westdeutschland (27 juin)
1er du Rund um den Spessart und die Rhön (25 juillet)
1er de Dresden-Leipzig-Dresden, version S.R.B. (1er août)
1er du Großer Straßenpreis von Rhein (15 août)
1er de Berlin-Hannover (19 septembre)
1er de Dresden-Berlin-Dresden (3 octobre)
2ème du Quer durch Holstein (22 août)
2ème de Leipzig-Zittau-Leipzig (5 septembre)
2ème du Championnat d'Allemagne (26 septembre)
3ème du Bayerische Rundfahrt (4 juillet)
4ème du Meisterschaft von Berlin (29 août)
5ème du Großer Straßenpreis von Chemnitz (11 juillet)
5ème du Rund um Hannover (8 août)

1921 - professionnel
Champion d'Allemagne, Stuttgart-Nürnberg (21 août)
1er du Großer Straßenpreis von Hannover (10 avril)
1er du Rund um die Hainleite (5 mai)
1er du Rund um Sachsen (22 mai)
1er du Rund durch Schwaben (12 juin)
1er de Dresden-Berlin-Dresden (7 août)
1er du Rund um Breslau (14 août)
2ème du Rund um Frankfurt am Main (17 avril)
2ème du Rund um Berlin (18 septembre)
2ème du Großer Norddeutscher Straßenpreis, Berlin-Hannover (2 octobre)
3ème de Berlin-Cottbus-Berlin (20 mars)
3ème du Der Große Sachsenpreis, Chemnitz-Dresden-Leipzig-Chemnitz (31 juillet)
3ème de Zittau-Leipzig (4 septembre)
4ème du Quer durch Holstein, Hamburg-Kiel-Schnellsen (17 juillet)
4ème de Nürnberg-München-Nürnberg (25 septembre)
5ème du Rund um Köln (24 avril)
5ème de Berlin-Hamburg (29 mai)
5ème du Rund um Dresden (28 août)
6ème du Großer Straßenpreis der Deutschen Filmindustrie
- Berlin-Wittenberg-Berlin (28 mars)
7ème du Großer Straßenpreis vom Rhein
- Krefeld-Köln-Koblenz et retour (11 septembre)
8ème du Großer Industriepreis von Sachsen, Dresden-Leipzig-Dresden (3 avril)
8ème de Köln-Kleve-Köln (5 juin)
10ème du Großer Straßenpreis von Magdeburg (3 juillet)
Abandon Bayerische Rundfahrt (1er mai)
Abandon Rund um Spessart und Rhön (8 mai)
Abandon München-Berlin (du 23 au 24 juillet)
- 1er de la 1ère étape München-Saalfeld (23 juillet)
Abandon Giro di Lombardia (10 novembre) sur chute
- ce qui condamnera aussi les chances de frère Richard, qui s'est arrêté pour donner du secours à son frère aîné.
Participe au Rund um Leipzig (16 mai)
Participe au Rund durch die Rheinische Pfalz (26 juin)
Non partant pour Bremen-Hannover-Bremen (10 juillet)
Route et piste combiné :
5ème du Giro della provincia Milano II (Richard Huschke, 30 octobre)
5ème sur route par équipes 100 km, Milano-Milano (Richard Huschke)
3ème du CLM tour de piste par équipes (Richard Huschke, piste Simplon)
4ème de l'australienne par équipes (Richard Huschke, piste Simplon)
Piste :
1er de la course aux points 10 km à Köln
- partants, les 10 premiers du "Rund um Köln" du même jour
2ème de la poursuite par équipes à Milano
- équipe internationale avec les frères Pélissier, Thys, Heinrich Suter et Reboul
- disputé sur la piste Simplon, 6 novembre
2ème de la poursuite par équipes 10 km à Torino
- équipe internationale avec :
- Heinrich Suter, Max Suter et Richard Huschke, (13 novembre)
2ème de la poursuite par équipes à Berlin
- Michael, Nagel et Kutzer, Sportpalast, 26 novembre
2ème de l'américaine de 50 km à Berlin (Richard Huschke, Sportpalast, 4 décembre)
3ème de la vitesse à Berlin (Sportpalast, 4 décembre)
3ème de l'américaine de 3 heures à Berlin
- Richard Huschke, Sportpalast, 26 décembre
4ème des 6 jours de Breslau
- Richard Huschke, du 28 décembre 1920 au 3 janvier 1921
4ème de la vitesse à Berlin (Sportpalast, 8 décembre)
4ème de la course scratch sur 16 km à Berlin (Sportpalast, 8 décembre)
5ème par équipes derrière grosses motos sur 40 km à Torino
- Richard Huschke, 13 novembre
7ème de l'américaine sur 100 tours à Milano
- Richard Huschke, piste Simplon, 6 novembre)

1922 - professionnel
1er de Berlin-Cottbus-Berlin (2 avril)
1er du Rund um Spessart und Rhön (21 mai)
1er du Rund durch Sachsen (4 juin)
1er du Großer Preis von Deutschland (du 18 au 23 juillet)
- 1er de la 1ère étape Köln-Aachen (18 juillet)
- 1er de la 2ème étape Aachen-Trier (19 juillet)
- 1er de la 3ème étape Trier-Mannheim (21 juillet)
- 2ème de la 4ème étape Mannheim-Köln (23 juillet)
1er de Nürnberg-München-Nürnberg (13 août)
1er du Rund um Breslau (3 septembre)
2ème de Dresden-Leipzig-Dresden (23 avril)
2ème de München-Berlin (du 29 au 30 juillet)
- 3ème de la 1ère étape München-Saalfeld (29 juillet)
- 1er de la 2ème étape Saalfeld-Berlin (30 juillet)
2ème du Championnat d'Allemagne, Großer Straßenpreis von Hannover (20 août)
2ème de Zittau-Leipzig (10 septembre)
2ème du Rund um Berlin (17 septembre)
3ème du Rund um die Hainleite (11 juin)
4ème du Rund um Dresden (18 juin)
5ème du Rund um Köln (14 mai)
5ème du Bayerische Rundfahrt (25 juin)
6ème du Rund um Frankfurt am Main (30 avril)
6ème du Rund um Württemberg (28 mai)
6ème du Großer Norddeutscher Straßenpreis, Berlin-Hannover (8 octobre)
12ème de München-Zürich (24 septembre)
Piste :
1er des 5 miles allemands aux points par équipes à Berlin
- Allemagne, avec Willi Lorenz, Karl Saldow et Fritz Bauer, Sportpalast, 15 janvier
1er de l'américaine sur 150 tours à Berlin (Arthur Nörenberg, Sportpalast, 28 janvier)
1er de l'omnium à Berlin (Sportpalast, 25 octobre)
1er de l'omnium par équipes à Berlin
- Max Hahn et Karl Saldow, Sportpalast, 12 novembre
1er de l'omnium à Berlin (Sportpalast, 6 décembre)
2ème de l'omnium à Berlin (Sportpalast, 5 novembre)
2ème de l'omnium par équipes à Berlin
- Alfred Schrage, Sportpalast, 19 novembre)
3ème de l'américaine de 25 heures à Berlin
- Richard Huschke, Sportpalast, 29 janvier)
3ème de la vitesse à Berlin (Sportpalast, 15 novembre)
4ème de l'américaine sur 100 km à Berlin
- Richard Huschke, Sportpalast, du 7 au 8 janvier)
4ème des 6 jours de Berlin (Ken Ross, Sportpalast, du 17 au 23 février)

1923 - professionnel
1er de Berlin-Cottbus-Berlin (22 avril)
1er du Meisterschaft von Zürich (29 avril)
1er du Rund um Spessart und Rhön (20 mai)
1er du Großer Straßenpreis des Saargebiets (1er juillet)
2ème de München-Berlin (du 21 au 22 juillet)
- 1er de la 1ère étape München-Pößneck (21 juillet)
- 3ème de la 2ème étape Pößneck-Berlin(22 juillet)
3ème du Großer Straßenpreis von Hannover (15 juillet)
4ème du Rund um Württemberg (10 mai)
4ème du Rund um Frankfurt am Main (8 juillet)
5ème du Championnat d'Allemagne, Rund um Leipzig (5 août)
6ème de Berlin-Köln, disputée sur Berlin-Bocholt (du 11 au 12 août)
- 1er de la 1ère étape Berlin-Hannover (11 août)
- 6ème de la 2ème étape Hannover-Bocholt (12 août)
8ème de München-Zürich (6 mai)
8ème du Rund um Köln (3 juin)
Abandon Großer Sachsenpreis
- Rund um Sachsen, Chemnitz-Dresden-Leipzig-Chemnitz, 10 juin
Abandon Rund um Berlin (26 août) sur chute
Non partant au Rund um Breslau (Ostdeutsches Straßderby, 19 août)
Piste :
1er du Großer Brennabor-Preis, derrière multiplaces à Berlin (Olympiabahn, 27 mai)
1er du handicap de 800 m à Amsterdam (Stadionbaan, 29 mai)
2ème de la vitesse à Berlin (Sportpalast, 1er janvier)
2ème de l'omnium à Berlin (Sportpalast, 28 janvier)
2ème des 6 jours de Berlin
- Richard Huschke, Sportpalast, du 23 février au 1er mars)
2ème de américaine de 70 km à Amsterdam avec Richard Huschke
- Stadionbaan, 29 et 31 mai : arrêté par la pluie, puis reprise
2ème de l'américaine de 3 heures à Köln (Richard Huschke, Riehl, 7 juin)
3ème de l'américaine sur 125 km à Berlin (Paul Kohl, Sportpalast, 11 février)
3ème de l'américaine sur 100 km à Zürich (Richard Huschke, Oerlikon, 29 avril)
- même jour que "Meisterschaft von Zürich"
3ème de l'américaine de 2h30 à Eindhoven (Richard Huschke, 17 juin)
4ème de la poursuite à Rijswijk (29 juillet)
5ème de l'américaine de 3 heures à Berlin (Max Hahn, Sportpalast, 2 février)
5ème de l'américaine sur 80 km à Rijswijk (Richard Huschke, 29 juillet)
Abandon dans l'américaine sur 100 km à Berlin (Paul Stolz, Sportpalast, 16 janvier)

Adolf Huschke était un coureur complet selon les possibilités de son époque. Ses contemporains remarquaient un coureur souple, d'élégance féline, mais aussi puissant et doué d'une rare force de volonté. Il disputa, ou doit-on dire : avait la possibilité de disputer, seulement deux courses de plus de deux étapes, et il brilla aux deux occasions. 2ème en 1911 derrière Ludwig seulement à cause de crevaisons et chute dans les deux dernières étapes, il sera vainqueur en 1922 (trois sur quatre étapes gagnés du "Großer Preis von Deutschland"). Avec "Quer durch Deutschland" 1911, le jeune coureur de 19 ans faisait son entrée à l'attention du grand public. Quant à ses quatre courses à deux étapes il réalisa deux classements de deuxième sur München-Berlin (1922, 1923). Les courses d'un jour le voyaient en vainqueur sous toutes leurs formes et situations tactiques : de classiques de plus de 300 km, comme "Nürnberg-München-Nürnberg" (1922) au "Meisterschaft von Zürich" 1923, court de 100 km, où il créa la sensation en battant l'as suisse Heinrich "Heiri" Suter sur ses terres dans un sprint royal, lancé par les frères des protagonistes, Richard et Max.

Adolf Huschke s'imposa dans les classiques plates, comme "Berlin-Cottbus-Berlin" (1922, 1923) ou "Rund um Berlin" (1911, en solitaire avec plus de 20 minutes d'avance). Mais il domina aussi en montagne : "Rund um die Gletscher" à travers les Alpes (1914), "Rund um Spessart und Rhön" (1920, 1922, 1923) font preuve qu'il était un grimpeur de grande classe. Dans le "Rund um die Hainleite" de légende du 5 mai 1921, disputée dans le froid et la neige, Adolf Huschke (vainqueur au sprint d'un groupe de trois), Gustav Nagel et Fritz Gielow étaient les seuls arrivants, à 8 heures du soir, après plus de 13 heures de calvaire commun en selle pour les 254 kilomètres montagneux. Aucune voiture suiveuse n'était capable de compléter le parcours dans ces conditions dantesques.

Couronné Champion d'Allemagne 1921 (sur Stuttgart-Nürnberg) il gagnera en tout, pas moins que 32 courses d'un jour sur le plus haut niveau en Allemagne, en Autriche, en Suisse et en Sarre, et cela pour 7 saisons seulement (dont 6 avec victoires de cette catégorie) qui l'étaient données comme cycliste pro. Parmi ces victoires on note aussi un "Rund um Köln" 1911 et deux "Großer Straßenpreis von Hannover" (1920, 1921). Son nombre total de victoires professionnelles sur route est de 46.

Sur piste il était invité aux matches de vitesse et d'omnium avec pistards de classe à Berlin, les battant même de temps en temps, et il formait une équipe d'américaines et des 6 jours redoutée avec son frère cadet Richard. Considéré meilleur routier allemand en 1911avec Hans Hartmann, après la césure de deux années au service militaire, en 1914 il se rangea cinquième allemand, derrière Erich Aberger, le Bohémien Ernst Franz, Richard Weise, Fritz Bauer, Rudolf Kotsch et le champion olympique venu de l'Afrique du Sud, Rudolph Lewis, sur la totalité des grandes courses allemandes avant le déclenchement de la guerre.

Après la guerre, qui avait coûté la vie au troisième des frères Huschke en 1915 (Erich Huschke était un bon amateur prometteur à Berlin) Adolf revint fort : meilleur routier allemand en 1920, devant son frère Richard. En 1921 et pendant l'été pluvieux de 1922 les frères Huschke et Erich Aberger étaient à la même hauteur, loin devant leurs concurrents. Mais l'annuaire allemand Sport-Album der Rad-Welt voyait Adolf au premier rang ces deux années. En 1923 Erich Aberger et Adolf Huschke étaient les plus forts, la décision était attendue de la classique de fin d'été, Rund um Berlin. Cette chasse infernale sur les pavés, dans le vent violent des plaines et, d'habitude, sous la pluie était la course la plus prestigieuse en Allemagne à cette époque. La tragédie autour de son ami Adolf sous le ciel pour une fois clair sur Berlin donna la victoire à Erich Aberger, mais le choqua tellement qu'il arrêta la compétition l'hiver suivant.

Se fiant au témoignage exact de l'ami personnel d'Adolf Huschke, Walter Wenzlaff, publié dans ILLUSTRIERTER RADRENN-SPORT du 14 octobre 1923, on peut résumer les circonstances de son accident et du décès subséquent : Sur un petit pont, Adolf, au milieu du peloton, toucha la bordure du trottoir brusquement avec la roue avant. La fourche brisa et Adolf était projeté directement sur les planches du trottoir, trop rapide pour se protéger avec les bras. Avec des blessures visiblement cruelles de la tête, quand même conscient, il était enlevé par son frère Richard, chuté avec lui, et leur collègue de route, Alfred Kebel, qui le portaient vers la voiture de secours. A l'hôpital d'Oranienburg une agonie consciente de 40 heures l'attendait, se terminant avec son décès mardi le 28 août à 3h50 du matin. Les conséquences d'une fracture de la base du crâne le laissaient perdre cette dernière lutte.

Après le décès d'Adolf Huschke ses confrères de la route et d'autres passionnées du cyclisme initiaient une collection de moyens financiers pour donner un monument digne à la mémoire d'Adolf Huschke. Erigée au bord de la route à Sachsenhausen, là où Adolf avait donnée son dernier coup de pédale, il était inauguré le 31 août 1924, devant plus de 1000 cyclistes, venues en procession de Berlin. L'obélisque de 4 mètres haut, montrant le relief du coureur, nous reste de cette époque lointaine. Le fils d'Adolf Huschke, Gerhard Huschke, sera un des meilleurs finisseurs parmi les professionnels en 1934, s'adjugeant le "Großer Straßenpreis von Hannover", comme son père et son oncle Richard avant. Gerhard Huschke a failli couronner le palmarès familial le 18 août 1934 sur le parcours plat du parc "Scheibenholz" à Leipzig. Dans le sprint final des Championnats du Monde il devait voir s'enfuir son rêve de l'arc-en-ciel à 1 longueur et demi devant lui, classé 4ème. Mais son fils à lui, Thomas Huschke, le petit-fils d'Adolf alors, enfin était habillé du maillot mondial à Liège en 1975, pour sa victoire en poursuite individuelle des amateurs. Tragiquement, Gerhard Huschke ne pouvait plus vivre cette heure de gloire avec son fils. Il décéda le 8 août 1974 à Berlin (Est), à 60 ans seulement. Car Patrick Huschke, fils de Thomas, ne courra que jusqu'à la catégorei des jeunes, la grande tradition des coureurs Huschke en ce moment n'appartient qu'au passé. Mais... quel passé ! Ce passé qui va accompagner presque toute l'Histoire du cyclisme, débutant avec un certain Otto Huschke, vainqueur d'une course sur route à Gransee, près de Berlin, en 1890. Ce même Otto Huschke initiera ses trois fils Adolf, Erich et Richard, à l'artisanat du routier.

Annotation générale :
Il y a des publications de nos jours qui donnent l'équipe "Continental" pour plusieurs années d'Adolf Huschke. Adolf était payé par cette marque pour utiliser ses pneus en course, comme par "Diamant" pour courir sur ses cycles. Mais à cette époque le système des groupes sportifs des marques n'était pas encore établi, les bons coureurs avaient des contrats individuels avec plusieurs marques normalement (cycles, pneus, selle, moyeu, etc...). Pour cela je trouve plus approprié de ne pas donner des "équipes" pour ces années.

Avis de recherche : questions et résultats douteux
1910 - 1920 : autres résultats sur piste ?
1911 : 4ème du Großer Straßenpreis von Hannover (14 mai) – ou son frère Richard ?
1912 : 2ème des 6 jours de Frankfurt am Main (Georg Passenheim) – confirmation par des sources contemporaines ?
1912-1913 : à part son travail de plombier, est-ce qu'il effectue aussi son service militaire ?
1914 : 2ème de Berlin-Lichterade (?)-Berlin (21 juin) – ou son frère Richard ?
1914 : 11ème du Rund um den Spessart und die Rhön (31 mai) – ou son frère Richard ?
1922 : Rund um Frankfurt am Main (30 avril, voir en haut) – 5ème (Gustav Nagel 5ème distancé ?) selon Sport-Album der Rad-Welt, 6ème selon Illustrierter Radrenn-Sport (derrière Nagel) ?

Sources principales :
Sport-Album der Rad-Welt de 1911 (résultats 1910) à 1923
Illustrierter Radrenn-Sport de 1921 à 1923

Autres sources :
Illustrierter Radrenn-Sport n°3/1924 : article de Walter Wenzlaff (1ère course d'Adolf Huschke).
Radsport du 9 octobre 1991 : article de Wolfgang Schoppe (100ème anniversaire d'Adolf Huschke).
Recherches de Gerard Vervaeke effectuées en 2007 sur l'année 1910 (Illustrierter Radrenn-Sport 1935).

Note de Mémoire du Cyclisme : afin de ne pas "trahir" le très gros travail, ainsi que l'effort fourni par Richard Hering, j'ai préféré ne pas retoucher son texte afin de préserver l'exactitude de sa traduction et la précision des dates, lieux, noms d'épreuves, classements, résultats, etc...
Pierrot

Un grand merci à notre ami Richard Hering.


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 2/02/2013 à 8:47

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2018 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126