Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Palmarès d'André Perchicot (Fra)12 decembre 2018  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Coll. P. Weecxsteen

Coups de Pédales

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2018

     Classement UCI

     Calendrier 2018

     Coupe France 2018

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

Liens cyclistes

L'actualité

Ajouter aux favoris



André PERCHICOT
né le 9 août 1888 à Bayonne
décédé le 3 mai 1950 à Bayonne

1909
2ème des 12 heures de Toulouse avec Jean-Baptiste Dortignacq
1910
3ème du G.P de Bordeaux de vitesse
1911
1er du G.P de Bayonne de vitesse
1er du G.P de Montluçon de vitesse
3ème du G.P de Pau de vitesse
1912
Champion de France de vitesse
2ème du G.P de Bordeaux de vitesse
2ème du G.P de Marseille de vitesse
2ème du G.P de Reims de vitesse
2ème des 6 jours de Toronto avec Jim Moran (en octobre)
3ème du Championnat du Monde de vitesse à Newark
3ème du G.P de Copenhague de vitesse
8ème des 6 jours de New York avec Oscar Egg (en décembre)
1913
Champion d'Europe de vitesse
1er du G.P de Tours de vitesse
2ème du G.P de Copenhague de vitesse
2ème du G.P de La Louvière de vitesse
3ème du Championnat du Monde de vitesse à Leipzig
3ème du G.P de Bordeaux de vitesse
1914
3ème des 6 jours de Paris avec Oscar Egg (en janvier)

Débutant à l'âge de 17 ans, ses nombreux succès régionaux le décident à tenter sa chance à Paris (1911) après des études d'ingénieur. La guerre 1914-18 écourte sa carrière de cycliste déjà bien remplie. Pilote, il est blessé. Durant sa convalescence, il exerce son autre don pour remonter le moral des troupes : la chanson. Parallèlement, il organise des réunions cyclistes au profit de la Croix Rouge. Au sortir de la guerre, s'étant découvert des talents artistiques de chansonnier, il entame une autre carrière très prolifique où il sillonne le monde entier. Nombreuses tournées en Europe, Afrique, Moyen-Orient et plus de 200 succès de 1925-1939 ! Il joue aussi quelque rôles au cinéma (1929-1932) dans des chansons filmées... Devenu milliardaire, il acquiert de superbes villas dans la région parisienne, à Paris, 2 yatchs (le ...Père et le ...Chicot !), plusieurs automobiles et une compagnie d'autobus à Bayonne. D'une correction et d'une courtoisie absolue, il laisse d'unanimes regrets partout lorsqu'il décède dans sa ville natale de Bayonne, dans sa 62ème année atteint d'une maladie contractée lors d'un de ses périples africains. Une rue de Bayonne (64) porte son nom.
Philippe Fetter

Précision de son petit-neveu :
"Mon nom est Michel Montagut et je suis le petit-neveu d'André Perchicot. Je vis au Chili et ma grand-mère était la soeur d'André Perchicot. Passer d'une carrière de Champion cycliste à pilote d'avion pendant la guerre, puis à artiste de music-hall et un peu de cinéma... ce n'est pas banal ! Il n'a pas oublié le cyclisme puisqu'il a enregistré au moins deux chansons sur le thème : "Les Tours de France" et "Sur l'vélo". André Perchicot est né et décédé Bayonne, pas à Angers. C'est un rare sportif de haut niveau à avoir fait une longue et brillante carrière comme chanteur après la première guerre mondiale."


Partiton d'une chanson créée par André Perchicot


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 2/02/2013 à 8:47

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2018 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126