Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
33ème Championnat de France de demi-fond 192122 juin 2021  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès réservé

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Collections

Revues numérisées

Téléchargements

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2021

     Classement UCI

     Calendrier 2021

     Coupe France 2021

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

Forum

L'actualité

PARIS (Parc des Princes)
1. Léon DIDIER les 100 km (derrière motocyclettes) en 1h22'42" 2/5
2. Marcel Godivier à 1 tour et demi
3. Henry Fossier à 12 tours
4. Daniel Lavalade à 18 tours
5. Paul Guignard à 23 tours
6. André Jubi à 27 tours

Abandons :
Georges Sérès au 90° km.
Fernand Larrue

Le nouveau champion de France de demi-fond derrière motocyclettes, Léon Didier, s'est remis à l'entraînement depuis trois mois à peine. Sa victoire dans le Championnat des 100 kilomètres était sa deuxième course, la première datant du 15 mai, où il fut opposé à Sérès et Linart.
Léon Didier, qui a quarante ans, qui mesure 1 m. 70 et pèse 72 kilos, avait renoncé à la piste au cours de la saison 1916-1917, alors que chaque course équivalait pour lui à une chute et à un accident. Pendant un match au Vélodrome d'Hiver, contre Darragon et Sérès, il se casse une clavicule à 400 mètres de l'arrivée : il avait à ce moment un tour d'avance sur ses adversaires. Dégoûté, Didier vendit sa bicyclette et son matériel pour se consacrer exclusivement à son restaurant de Villennes, charmante localité située sur les bords île la Seine, à une heure en aval de Paris. C'était un serment de sportif : la piste eut vite fait d'exercer une invincible attraction sur l'ancien coureur. Nulle rentrée ne pouvait être plus brillante ni plus encourageante.
Didier débuta dans la carrière cycliste en 1908, à l'âge de vingt-sept ans, comme coureur de vitesse. Sa première grande victoire est obtenue dans une série du Grand Prix de Paris, en 1910, sur le champion du monde Dupré, devenu depuis lors, lui aussi, restaurateur à Villennes. En 1911, Didier évolue et se spécialise dans le demi-fond. Il a tour à tour raison de Darragon, Parent, Guignard. Sérès. En 1911-1912 et en 1910-1917, il est champion d'Hiver au Vélodrome d'Hiver. En 1913, il subit un accident à Hanovre, le dimanche qui précède le Championnat de France, et il ne peut participer à cette épreuve. Mais il gagne le match revanche de cette course en battant tous les records et en prenant sept tours au champion Guignard.
En 1914. il part pour l'Amérique où il remporte vingt-deux courses sur vingt-trois.
Miroir des Sports du 9 juin 1921 (n°49)




Disputé le 5 juin 1921.
Merci à Christian Daudon.
Source et photos : Miroir des Sports n°49 du 9 juin 1921.

Palmarès du Championnat de France de demi-fond


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 2/02/2013 à 7:51

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts        Association loi 1901
 
© 1997/2021 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126