Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Palmarès de Maurice Diot (Fra)22 octobre 2018  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Coll. P. Weecxsteen

Coups de Pédales

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2018

     Classement UCI

     Calendrier 2018

     Coupe France 2018

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

Liens cyclistes

L'actualité

Ajouter aux favoris



 

Maurice DIOT
né le 13 juin 1922 à Paris XIII arrondissement
décédé le 4 mars 1972 à Migennes
(1.68 m - 67 kg)


Maurice DIOT junior


François DIOT (tout le portrait de son père)

Avant de pratiquer le cyclisme, Maurice Diot, petit et râblé, débuta dans le sport par la gymnastique. Il en conservera des bras musclés qui ne lui serviront pas seulement à tirer sur le guidon, mais aussi, le cas échéant, à se faire respecter. Doté d'un déboulé ravageur, le teigneux Maurice avait aussi de l'amour propre et le sens de l'honneur. Il ne supportait absolument pas l'injustice et le faisait savoir aussi bien en paroles qu'en actes ! Bagarreur, il l'était surtout aussi sur la route, ce qui en faisait un solide routier, audacieux, tenace, vif et malin.

Jugé également "cabochard", ce terme pris dans le bon sens car lorsque Maurice avait décidé d'entreprendre une initiative, il aurait fallu un tremblement de terre pour l'empêcher de la réaliser. Numéro un des amateurs français, durant la saison 1945, il devint rapidement l'un des meilleurs coureurs mondiaux dans les grandes classiques entre 1945 et 1954. Il avait aussi un attachant côté chevaleresque illustré par sa phrase historique, à l'arrivée de Paris-Roubaix 1950, lorsqu'il échoua derrière Fausto Coppi, "J'ai gagné Paris-Roubaix aujourd'hui, Coppi était hors concours". Lancé tout de go, cette réplique traduisait bien la souffrance qu'il avait vécue dans la roue du champion transalpin, qui avait fini par le lâcher près de l'arrivée, alors que le coureur d'Antonin Magne avait mis toute son ardeur et sa volonté, afin de rester dans le sillage du campionissimo.

Maurice Diot se construisit tout de même un joli palmarès, avec comme fleuron, la dernière édition de Paris-Brest-Paris en 1951 devant Edouard Muller, avec lequel il avait passé un pacte. Echappés ensemble depuis un long moment, les deux champions s'étaient promis de se départager au sprint. Aussi, lorsque près du but, Muller fut victime d'une crevaison, Diot se releva aussitôt, à la grande surprise et stupéfaction d'Antonin Magne qui lui intima l'ordre de foncer. Maurice Diot fit le sourd, puis refusa, prétextant qu'il attendrait son adversaire comme ils l'avaient convenu précédemment, provoquant la colère et les menaces de son directeur sportif. Menace dans le vide, puisque Maurice Diot se montra le plus rapide au final.

A noter également ses nombreuses places sur les podiums derrière, souvent les très grands de l'époque, Coppi, Kübler, Van Steenbergen, Bobet, Ockers, Schotte, etc... c'est dire quel excellent coureur il fut.

Maurice Diot, retiré à Migennes, dans l'Yonne, à sa retraite sportive, où il exerça la profession de menuisier-ébeniste, trouva une mort tragique le 4 mars 1972 devant son domicile, à la suite d'une altercation avec des automobilistes. Traversant trop rapidement la route à la poursuite de l'un de ses antagonistes, il fut fauché par une Renault 16, surgissant peut-être un peu vite. Agé de 50 ans, l'ancien champion fut tué sur le coup, laissant 4 orphelins. Ses 2 fils, Maurice et François, ont réalisé chacun une belle carrière amateur jusqu'en 1ère catégorie.

Jean-Marie Letailleur

1941 - amateur
1er de Paris-Meaux-Paris

1942 - amateur
6ème du Prix William Caron à Chatillon-sous-Bagneux

1943 - amateur
2ème du G.P du Bol d'air à Bry-sur-Marne
9ème du G.P d'Automne à Dammarie-les-Lys
10ème du Prix Cautenet frères à Paris
21ème du Challenge Chobillon à Ormesson
22ème du G.P Cyclo-Sport

1944 - amateur
1er du Prix Central-Sport à Choisy-le-Roi
3ème du G.P des Commerçants de Cachan
4ème du G.P de l'Amicale de l'Est

1945 - amateur
1er de Paris-Ezy
1er du match Paris-Province à Châteauroux
1er de Paris-Provins
2ème de Paris-Evreux
3ème du Prix de la Croix Rouge à Suresnes
3ème du G.P de l'APSAP
5ème du Prix de "La Liberté Normande"
6ème du Prix Maurice Archambaud à Nançais
7ème de Paris-Bernay
8ème du G.P des Tubes Vitus à Paris
11ème du G.P des Alpes à Grenoble

1946
1er du Tour de la Manche
- 1er de la 2ème étape
1er du Circuit du Cantal
1er à Nouan-le-Fuzelier
6ème du Tour de l'Ouest
- 3ème de la 5ème étape
14ème du Circuit du Lyonnais
17ème de la Ronde de France
- 4ème de la 3ème étape
- 10ème de la 4ème étape
19ème de Paris-Reims
26ème du Critérium National
26ème de Monaco-Paris
32ème de Paris-Nice
- 1er de la 5ème étape
- 4ème de la 4ème étape

1947
1er du G.P d'Esperaza
4ème de la Ronde d'Auvergne
5ème du G.P de Neuilly
6ème du Critérium National
9ème des Boucles de la Seine
9ème du G.P du Courrier Picard
11ème de Paris-Roubaix
11ème de Paris-Limoges
26ème de Paris-Bruxelles
49ème du Tour de France
- 1er de la 20ème étape
- 3ème de la 4ème étape
- 9ème de la 3ème étape

1948
1er à Nouan-le-Fuzelier
2ème du G.P du Courrier Picard
2ème du G.P d'Esperaza
3ème du Circuit des 2 Ponts
3ème de Paris-Clermont Ferrand
3ème de Paris-Nantes
3ème du G.P de la Soierie à Charlieu
5ème du Tour de l'Ouest
- 1er de la 4ème étape
- 2ème de la 3ème étape
7ème des Boucles de la Seine
8ème de Paris-Brest-Paris
8ème du Critérium National
11ème de Paris-Tours
13ème du Championnat de France
22ème du Giro di Lombardia
24ème du Tour des Flandres
Abandon au Tour de France (13ème étape)
- 4ème de la 5ème étape
- 5ème de la 3ème étape

1949
1er de Paris-Bruxelles
1er du Circuit de la Vienne
2ème de Paris-Saint Etienne
- 1er de la 2ème étape
7ème du Critérium National
9ème du Tour des Flandres
9ème du Championnat de France
10ème du Championnat du Monde
14ème du Tour de l'Ouest
42ème du Giro di Lombardia
59ème de Paris-Roubaix
Abandon au Tour de France (éliminé 10ème étape)
- 3ème de la 4ème étape
- 4ème de la 8ème étape

1950
1er des Boucles de la Seine
1er du Circuit de la Vienne
1er du G.P Catox
2ème de Paris-Roubaix
2ème de Bordeaux-Paris
2ème du G.P Ain-Temouchent
2ème du G.P de la Soierie à Charlieu
4ème du Tour des Flandres
12ème du Championnat de France
15ème du G.P des Nations
17ème du Critérium National
65ème de Paris-Bruxelles
80ème de Paris-Tours
Abandon au Championnat du Monde

1951
1er de Paris-Brest-Paris
1er du G.P de l'Echo d'Oran
2ème de Neuchâtel-Genève
3ème de Bordeaux-Paris
3ème du G.P de l'Echo d'Alger
5ème de Paris-Limoges
7ème du Championnat de France
9ème de Paris-Roubaix
9ème de Paris-Bruxelles
9ème du G.P d'Espéraza
14ème du Tour des Flandres
22ème de Paris-Tours
23ème du Critérium National
Abandon au Tour de France (20ème étape)
- 3ème de la 15ème étape
- 5ème de la 13ème étape
- 7ème de la 8ème étape

1952
1er du G.P du Pneumatique
2ème de Bordeaux-Paris
2ème du G.P de l'Echo d'Alger
3ème de Wien-Graz-Wien
5ème du Circuit de l'Indre
12ème du Tour de l'Ouest
- 3ème de la 6ème étape
12ème du Critérium National
12ème de Paris-Limoges
18ème du G.P de l'Echo d'Oran
22ème du Championnat de France
25ème de la Flèche Wallonne
87ème de Paris-Bruxelles

1953
2ème de Liège-Bastogne-Liège
5ème du week-end Ardennais
5ème de Paris-Bruxelles
5ème du Tour de Haute-Savoie
6ème de Bordeaux-Paris
6ème ex-aequo de Paris-Limoges
8ème des Boucles de la Seine
10ème du G.P de Montsauche
26ème de Paris-Roubaix
26ème du G.P de Suisse
28ème du Tour des Flandres
35ème de Paris-Tours
60ème du Tour de France
- 4ème de la 5ème étape
66ème du Giro di Lombardia
Abandon au Critérium National

1954
1er du Tour du Loiret
7ème de Bordeaux-Paris
8ème du Tour d'Europe
- 1er de la 2ème étape
- 1er de la 7ème étape
- 5ème de la 11ème étape
19ème de Paris-Limoges
19ème du Critérium National
26ème du Tour de l'Ouest
35ème du Tour des Flandres
41ème de Paris-Nice
- 5ème de la 1ère étape
84ème de Paris-Tours

1955
3ème du Circuit du Cher
3ème du Circuit de la Vienne
6ème du G.P du Midi Libre
7ème du Championnat de France d'américaine avec Emile Lognay
10ème du G.P de l'Echo d'Oran
21ème de Paris-Tours
36ème du Championnat de France
44ème de Paris-Roubaix
Abandon au Tour de France (hors délais 7ème étape)
Abandon au Critérium National

1956
12ème de Paris-Limoges
25ème du Circuit de l'Ain-G.P du Minaret
31ème du Tour de l'Ouest
Participe aux 4 jours de Dunkerque
- 2ème de la 3ème étape

1957
4ème du Challenge André Paquin à Chalon sur Saône
26ème du Tour de l'Ouset
- 2ème de la 7ème étape
34ème de Paris-Limoges
Abandon au Critérium National

1958
13ème du G.P de Thizy
42ème du Tour de l'Oise
Abandon au Critérium National

Dans son numéro 153 de mars-avril 1972, "Miroir du cyclisme" consacre à Maurice DIOT sous le titre "Un homme ordinaire", l'éditorial de Maurice VIDAL, ainsi qu'une page pleine, écrivant notamment :
"Retiré à Migennes dans l'Yonne depuis plusieurs années, l'ancien champion Maurice Diot a trouvé une mort tragique le 4 mars dernier devant son domicile, à la suite d'une altercation avec des automobilistes. Traversant la route à la poursuite de l'un de ses antagonistes, il fut fauché par une R 16 surgissant à l'improviste. L'ancien champion, âgé de 50 ans, fut tué sur le coup. Il laisse quatre orphelins (...) Tout le monde l'aimait bien et l'estimait, mais ses obsèques furent particulièrement tristes, tant l'on oublie vite même les plus grands champions. Une gerbe de Bernard Gauthier, une autre de l'Union des cyclistes professionnels..."


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 26/07/2013 à 22:57

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2018 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126