Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Le coureur du siècle : Eddy Merckx (6° partie)17 decembre 2018  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Coll. P. Weecxsteen

Coups de Pédales

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2018

     Classement UCI

     Calendrier 2018

     Coupe France 2018

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

Liens cyclistes

L'actualité

Ajouter aux favoris

                           
                             18 mai 1978 - Merckx annonce sa retraite

     La
saison 1976 recommence comme aux plus beaux jours. Merckx remporte son 7° Milan-San Remo ce qui en fait le recordman de victoires dans cette épreuve. Un record qui n'est pas près d'être égalé. Cette fois c'est au pied du Poggio qu'il démarre.
Une chute dans le Koppenberg, mont inédit du Tour des Flandres, l'empêchera de participer à la victoire. On le verra même monter le Koppenberg à pied, la pente étant trop rude pour se remettre en selle !
Eddy ne gagne pas d'autres classiques mais il est encore dans le coup en ce début 1976. Forfait pour le Tour de France, la fin de saison sera sans gloire pour lui alors que le talent de Freddy Maertens éclate et que Bernard Hinault fait parler de lui.

Le
19 janvier 1977, après une saison 1976 manquée, Merckx annonce à la presse qu'il rempile chez "Fiat". Raphael Géminiani en est le directeur sportif heureux et annonce "il faudra le battre Merckx au prochain Tour de France !". Après une victoire dans le Tour méditerranéen, Eddy assiste à l'avènement de Bernard Hinault qui remporte coup sur coup la Flèche wallonne et surtout Liège-Bastogne-Liège.
Le Tour de France sera certainement le Tour de trop. Un Tour 1977 qui ressemble un peu à celui de 1998 : nombreuses affaires de dopage, suspicions, réglements de comptes. Eddy fait illusion au début mais il s'aperçoit qu'il ne passe plus la haute-montagne. Son calvaire commence au col de la Madeleine et il termine à plus de 13' de Kuiper à l'Alpe d'Huez. Son orgueil lui fait annoncer qu'il reviendra l'année prochaine et à St Etienne, il reprend 5' aux leaders !


En 1978, après s'être engagé avec C & A, il suit l'avis de ses médecins et annonce sa retraite. Il n'aura disputé que 5 courses sous ses nouvelles couleurs.

La fin de carrière 1976-1978

1976 - Pro - 'MOLTENI" - 151 courses disputées - 15 victoires

468

13 mars

Tirreno Adriatico - 2°étape Ferantino-Mte Livata

415

19 mars

Milan-San Remo

416

22 mars

Semaine catalane - 3° étape Olot-Batet (clm)

417

25 mars

Semaine catalane - 4b° Hospitalet (clm)

418

22 au 25 mars

Semaine catalane (GC)

419

25 avril

Omloop Leiedal / Bavikhove

468

4 mai

Tour de Romandie - Prologue (clm + Bruyère)

421

12 mai

Omloop van de Westkust / De Panne

468

15 mai

Evergem-Belsele

423

16 mai

Berlin (Crit)

424

30 juillet

Tienen (Kerm)

425

8 août

Quiberon (Crit)

426

14 août

Assebroek (Kerm)

427

7 septembre

Brasschaat (Kerm)

428

24 septembre

Bourges (Crit)

 

1977 - Pro - "FIAT" - 119 courses disputées - 17 victoires

429

13 février

Aix en Provence (crit)

430

19 au 23 fév.

Tour méditerranéen (GC)

431

14 mars

Paris-Nice - 4°étape Vaisons la Romaine-Digne

432

10 avril

Camors (Crit)

433

11 avril

St Claude (Crit)

434

19 mai

Tour du Condroz / Nandrin

435

21 mai

Boxmeer (crit)

436

28 mai

Berlin (crit)

437

21 juin

Tour de Suisse - 5° étape Fiesch-Bellinzona

438

27 juillet

Alsemberg (Kerm)

439

2 août

Neufchatel en Bray (Crit)

440

4 août

Nice (Crit.)

441

7 août

Bain de Bretagne (Crit.)

442

9 août

Lannion (Crit.)

443

25 août

Athus (Kerm.)

444

14 septembre

Retie (Kerm.)

445

17 septembre

Kluisbergen (Crit.)

 

1978 - Pro - "C & A" - 5 courses disputées - 0 victoire


445 victoires sur route chez les Pro et 80 victoires "amateur" font d'Eddy Merckx avec 525 victoires le coureur le plus titré de l'histoire. Sa dernière victoire est donc la kermesse de Kluisbergen. Après avoir fait sa rentrée dans le Circuit du Pays de Waes où il abandonne, il convoque le 18 mai 1978 la presse au centre international de Bruxelles et annonce se retraite "je vis la journée la plus pénible de ma vie... Je ne peux plus me préparer pour le Tour de France, que je voulais disputer pour la dernière fois comme une apothéose... Après avoir consulté mes médecins, j'ai décidé d'arrêter la haute compétition."

Au revoir champion...

Les autres victoires

98 succès sur piste avec entres autres :

"6 jours"
- Gand 1965, 1966, 1975, 1977
- Dortmund 1973
- Grenoble 1973, 1975
- Anvers 1974, 1975, 1976
- Rotterdam 1976
- Berlin 1977
- Maastricht 1977
- Munich 1977
- Zurich 1977 (avec Sercu)
- Charleroi 1968 (avec Bracke)
- Milan 1971 (avec Stevens)

"Américaine"
- Champion d'Europe 1970, 1978
- Champion de Belgique "pro" 1966, 1968, 1974, 1975, 1976
...

"Omnium"
- Champion d'Europe 1975

"Matchs omnium"
- 47 succès

2 succès en cyclo-cross

- en 1970 à Eecklo avec E.De Vlaeminck
- en 1971 à Mazé (Fra)

Trophée "Super prestige" remporté de 1969 à 1975.

Record de l'heure le 25/10/1972 avec 49.431 km

Articles précédents :
1ère partie : la période amateur - 1961-1965
2ème partie : les débuts professionnels - 1965-1967
3ème partie : les premiers grands Tours - 1968-1970
4ème partie : les années de la maturité - 1971-1973
5ème partie : les premiers revers - 1974-1975

1 - Merckx annonce sa retraite le 18 mai 1978 avec son fils Axel.
2 - Merckx le 6 juillet 1977 au Tour de France (Allsport)
3 - Merckx et Hinault en 1998


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 1/02/2013 à 19:06

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2018 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126